L’AJEFNE: 2014 Jurist of the Year / Juriste de l’année 2014

L’Association des juristes d’expression française de la Nouvelle-Écosse (l’AJEFNE) recently presented the award of Juriste de l’année 2014 (2014 Jurist of the Year”) to the Honourable Justice Arthur J. LeBlanc of the Nova Scotia Supreme Court.

This prestigious award is bestowed upon an individual who has contributed to the accessibility of legal services in French to the Acadian and broader francophone population of Nova Scotia. Presentation of the award was made in Halifax by Association Vice-President Robyn Fougère, with President Réjean Aucoin in attendance. Justice LeBlanc expressed being honoured by the Association’s decision to grant him this year’s award.

A native of West Arichat, Justice LeBlanc was appointed to the Nova Scotia Supreme Court on February 10, 1998. In 1961, he was admitted to St. Francis Xavier University, where he obtained a Bachelor of Commerce degree in 1964.

Justice LeBlanc graduated from the Dalhousie Law School (now the Schulich School of Law) and was called to the Nova Scotia Bar in 1968. He became employed as an associate of the late Vincent Burke, and later became a partner with the firm LeBlanc MacDonald and Pickup. He continued to practise, with particular interest in the area of personal injury law, until his judicial appointment.

In addition to his more than 30 years in practice, Justice LeBlanc held the positions of President of the Strait of Canso Development Authority, Board Member of the Cape-Breton Development Corporation and Air Canada.

The Association appreciates the contributions made by Justice LeBlanc to the Acadian community throughout his distinguished career in law, both as a lawyer and as a Justice. His reasoning in Doucet-Boudreau c. N.É. (Ministre de l’Éducation) [2000] N.S.J. No 191, in which he retained jurisdiction in order to ensure that the Province met its obligation to provide homogeneous French schools to the Acadian communities, was upheld by the Supreme Court of Canada. This decision remains a precedent that l’AJEFNE applauds.

Robyn Fougère, lawyer with Evans MacIsaac MacMillan, and graduate of Université de Moncton Law School and l’École Beau-Port, the francophone high school in Arichat, Nova Scotia, may not have existed without the groundbreaking ruling of Justice Arthur J. LeBlanc in the case Doucet-Boudreau c. N.É. (Ministre de l’Éducation).

Justice LeBlanc is husband to Patsy and they are the proud parents of three sons, Pierre, André and Robert, parents-in-law to Sara, Jennifer and Michelle, as well as grandparents to five wonderful grandchildren.

---

L'Association des juristes d'expression française de la Nouvelle-Écosse (AJEFNE) a remis le Prix du juriste de l’année 2014 à l’Honorable Juge de la Cour Suprême de la Nouvelle-Écosse, Arthur J. LeBlanc. Ce prix prestigieux est remis à une personne qui a contribué à promouvoir l'accessibilité des services juridiques en français à la population acadienne, francophone et francophile de la Nouvelle-Écosse.

Le prix lui a été remis à son bureau à Halifax, par la Vice-Présidente de l’AJEFNE, Maître Robyn Fougère. Maître Réjean Aucoin, Président, était également présent. Le Juge LeBlanc s’est dit honoré par le choix de l’Association.

Arthur J. LeBlanc qui est natif d’Arichat-Ouest en Nouvelle-Écosse a été nommé à la Cour Suprême de la Nouvelle-Écosse, le 10 février 1998. Il a fréquenté les écoles régionales et en 1961 il fut admis à St. Francis Xavier University où il obtient sson baccalauréat en Commerce en 1964,.

En 1965, le Juge LeBlanc a été accepté à l'école de droit de Dalhousie University et il a reçu son diplôme d’avocat en 1968. Il a été admis au Barreau de la Nouvelle-Écosse en Novembre 1968. Il s’est associé au défunt Vincent Burke et ensuite, il est devenu partenaire au Cabinet Leblanc MacDonald et Pickup. Il a continué à pratiquer le droit, surtout dans le domaine des litiges des blessures personnelles, jusqu'à sa nomination à la magistrature.

En plus d’exercer 30 années de droit, le Juge LeBlanc a également été président de l’Autorité du développement industriel du détroit de Canso, membre du conseil d’administration de la Société de développement du Cap-Breton et d’Air Canada.

L’Association apprécie les efforts du Juge LeBlanc pour l’avancement et l’accessibilité à des services juridiques pour les Acadiens et francophones de la province de la Nouvelle-Écosse. Se décision dans l’affaire Doucet-Boudreau c. Nouvelle Ecosse (Ministre de l’Éducation) [2000] N.S.J. No. 191 traitant du droit à l’éducation en français et à des écoles homogènes et qui fut maintenue par la Cour suprême du Canada, est aujourd’hui encore une décision chère aux Acadiens.

Maître Robyn Fougere, Avocate au Cabinet Evans MacIsaac MacMillan, diplômée de l’École de Droit de l’Université de Moncton, est diplômée de l’École Beau-Port ; l’école secondaire à Arichat, en Nouvelle-Écosse, qui n’aurait peut-être pas vu le jour sans la décision bien écrite et rigoureuse de l’Honorable Juge Arthur J. LeBlanc dans l’arrêt nommé ci-dessus.

Il est l’époux de Patsy et ils sont les fiers parents de trois fils, Pierre, André et Robert (mariés à Sara, Jennifer et Michelle), et grand-parents de cinq merveilleux petits-enfants.

Category: